COMMISSION REGIONALE DE CONTROLE DES ASSURANCES (CRCA): BEDI Gnagne brique un second mandat

A l’issue de la réunion extraordinaire de la Commission Régionale de Contrôle des Assurances (CRCA) tenue le 07 avril 2017 à Abidjan,  M. BEDI Gnagne, Conseiller Technique du Directeur Général du Trésor et de la  Comptabilité Publique a été réélu à l’unanimité Président de ladite Commission  par l’ensemble des membres titulaires.

M. BEDI a ainsi été  nommé  le 13 avril 2017  à Abidjan, en Côte d’Ivoire  sur décision N°  001/CIMA/PCMA/PCE/17 du Conseil des ministres de la Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances (CIMA). Le Conseil des Ministres, présidé par M. Sani YAYA, Ministre de l’Économie et des Finances de la République Togolaise a reçu le serment du nouveau Président de la CRCA qui, rappelons-le, a un mandat de trois (3) ans qui prend effet à compter du 1er janvier 2017.

Auparavant, M. BEDI a été nommé le 29 septembre 2016 à Paris sur décision N° 012/ CIMA/PCMA/PCE 16, membre titulaire de la Commission Régionale de Contrôle des Assurances en qualité de personnalité ayant exercé des responsabilités dans le secteur des assurances et  pour son expérience du marché africain des assurances.

Diplômé de l’Institut International des Assurances de Yaoundé, BEDI Gnagne est actuellement Conseiller Technique du Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique de Côte d’Ivoire. Il était depuis 1989  à la Direction des Assurances, service de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique  où il a occupé le poste de Directeur de 2008 à 2013. M. BEDI  a été également président du Comité des Experts de la CIMA et Administrateur à la CICARE (Compagnie Commune de réassurance des États Membres de la CIMA).

La Commission Régionale de Contrôle des Assurances est l'organe régulateur de la Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances qui regroupe quatorze États africains membres de la zone franc. La commission est chargée du contrôle des sociétés, de la surveillance générale du secteur des assurances et concourt à l’organisation des marchés nationaux d'assurances. Elle se charge notamment du  contrôle sur place et sur pièces, de la prise de mesures d’urgence et de sauvegarde ainsi que  de mesures de redressement.

 

Souscrire à la revue Le Trésorier