Anarcade

 La Côte d’Ivoire se situe au deuxième rang des producteurs mondiaux d’anacarde selon le Conseil Coton-Anacarde, qui constitue avec le coton l’une des principales cultures de rente de la zone des savanes du pays. Cette culture occupe environ 250 000 producteurs d’anacarde en Côte d’Ivoire et environ 1,5 millions de personnes en vivent directement. La production se situe à 487 800 tonnes en 2013, en hausse de 8,4% par rapport à 2012. L’anacarde est exporté à 95% sous forme de produits bruts, principalement vers l’Inde et le Vietnam, qui ont absorbé en 2013 environ 60% et 21% des exportations d’anacarde depuis la Côte d’Ivoire, respectivement. En 2014, la production attendue s’élèverait à 550 000 tonnes en hausse de 12,8% par rapport à 2013 sous l’effet des réformes engagées par le gouvernement. Ces mesures portent notamment sur le relèvement du prix bord champ ainsi que la mise à disposition d’une sacherie préservant la qualité de la noix. Le Conseil Coton-Anacarde estime que la production d’anacarde sera transformée à hauteur de 50% en Côte d’Ivoire à l’horizon 2020.

 

Accéder au site web du conseil de l'anacarde