Prix d'Excellence de la Meilleure Administration Publique 2014 et Prix d’Excellence de l'Administration la plus Moderne 2016

La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique a obtenu depuis le 1er août dernier le Prix d’excellence 2014 de la Meilleure Administration Publique.

A l’occasion de la réunion hebdomadaire du Comité de Direction de ce mercredi, 06 août 2014, le Directeur Général, KONÉ Adama a officiellement présenté le prix qui distingue le Trésor Public aux membres du comité de direction.

Il leur a également présenté, le prix d’Excellence du Meilleur Agent du Trésor Public décerné à DOUA Kouita Olivier, Inspecteur Vérificateur à la Direction des Études, des Méthodes et Organisation.

Aussi a-t-il a déclaré en substance : « Je suis un Directeur Général heureux et fier. Ce prix d’excellence que nous venons de recevoir, pour la deuxième fois consécutive des mains du Chef de l’Etat est le fruit du travail de tous les agents du Trésor. C’est pourquoi, je vous félicite tous et en retour vous voudriez féliciter l’ensemble de vos collaborateurs ».

Par ailleurs, le Directeur Général a invité tous ses collaborateurs à maintenir la cohésion au sein du Trésor Public en ne privilégiant que le travail bien fait conformément aux missions assignées à cette Institution. « Nous devons mériter la confiance de nos autorités », a-t-il conclu.

 

 

 

La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP) vient de renforcer sa position de leader sur le perron des administrations de référence en Côte d’Ivoire. En effet, le samedi 6 août 2016, lors de la Journée Nationale de l’Excellence (JNE), au Palais de la Présidence, en présence du Chef de l’État, le Trésor Public a été distingué Prix d’Excellence de l’Administration la plus Moderne de Côte d’Ivoire. 

Le prix a été remis au Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, M. ASSAHORÉ Konan Jacques, par le truchement du Grand Médiateur de la République, M. N’Golo COULIBALY. Ainsi, en l’espace de quatre ans depuis la réinstauration de la JNE, c’est la troisième fois que l’Institution a été honorée par la Nation. 

La désignation du Trésor Public par le Comité National de la JNE, présidé par le Premier ministre, Daniel Kablan DUNCAN, trouve tout son sens à travers les choix stratégiques et managériaux imprimés par la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique. 

En effet, la DGTCP s’est  pleinement investie dans un processus d’amélioration continue de ses prestations  afin de se hisser au rang d’administration moderne et de référence. Cette volonté s’est traduite en acte concret par le biais d’importants résultats réalisés qui s’articulent autour de : la planification de l’action administrative à travers un Plan d’Actions annuel ; le processus de déploiement d’un système de management de la qualité, du contrôle interne et de la maîtrise des risques et des engagements de service ; l’adoption d’une charte graphique dans l’optique de se conférer une identité à travers l’uniformisation et la cohérence de son image ; la gestion de la trésorerie de l’État adossée à l’amélioration permanente du système d’information  financière et comptable par le biais du progiciel ASTER. 

Il s’agit également de l’engagement du Trésor Public dans un processus de dématérialisation avec la mise en place d’un système d’archivage numérique et de documentation moderne ; la confirmation de la qualité de la signature de l’État sur le marché des capitaux ; la mise en place d’une Cellule sectorielle Genre au sein du Trésor Public pour mieux appréhender et intégrer ce concept dans le fonctionnement des services et ; l’instauration d’un système d’évaluation annuel des performances individuelles et collectives. 

De sorte que cette régularité constante de notre Institution sur le podium des lauréats nationaux de l’Excellence confirme clairement la volonté affichée de la Direction Générale  d’engager l’ensemble des agents dans une dynamique d’amélioration continue des performances.  

Des choix qui ont permis de renforcer la gouvernance dans la gestion des deniers publics, le positionnement et le rayonnement régional et international du Trésor Public ainsi que la qualité de la signature de l’État de Côte d’Ivoire.