Initiative PPTE

 Au vu des performances enregistrées par le pays dans le cadre des programmes d’assistance post-conflit du FMI et de la Banque Mondiale, la Côte d’Ivoire fut déclarée éligible au « point d’achèvement » de l’initiative PPTE en juin 2012, après avoir franchi le « point de décision » en mars 2009. Parmi les conditions «déclencheurs» satisfaites par la Côte d'Ivoire, figuraient entre autres la mise en œuvre d’une stratégie de réduction de la pauvreté, le maintien d’une politique macroéconomique saine, la publication régulière de données sur les finances publiques et la réforme de la gouvernance dans la filière cacao. A la suite de l’atteinte du « point d’achèvement », 924,1 milliards de FCFA de dette ont été annulés par la Banque mondiale et la BAD, au titre de l’Initiative d’Allègement de la Dette Multilatérale (IADM), dont 797 milliards de FCFA par la Banque mondiale. Le FMI a consenti un allégement de 8,9 milliards de F CFA. Au total, l’atteinte du « point d’achèvement » a permis à la Côte d’Ivoire de bénéficier d’un allégement de 4090 milliards de FCFA, dont 1486,23 milliards de FCFA au titre de la dette éligible au C2D.